- Liverpool – Birkenhead –

Sous-Marin U-534 renfloué après près de 60 ans dans l’eau.

Position G.P.S. 53°24’14.18 N. et 3°01’30.46 O.

 

Ce sous-marin a été construit par les Chantiers Deutsche Werks à Hambourg en Février 1942.

Il est du Type IX.C./40 qui est une version améliorée des types IX A et B. et il a été lancé le 23 décembre 1942. (A cette époque il fallait 10 mois pour construire un sous-marin.)

 

Caractéristiques

 

Longueur 76,80 mètres
Largeur 6,90 mètres
Tirant d'eau 4,70 mètres
Déplacement Surface/Plongée 1120 tonnes/1257 tonnes
Propulsion Surface/Plongée 2 Diesels x 2200CV/2 x 500CV
Vitesse Surface/Plongée 18,30 nœuds/7,30 nœuds
Capacités des soutes 214 tonnes de gasoil
Autonomie Surface/Plongée 11500 n. à 12nœuds/63n. à 4 nœuds
Immersion 100 mètres
Armement

4 TLT à l’AV. et 2 TLT à l’AR. de Ø 533mm    

22 Torpilles

1 Canon de 105 mm et 1 de 37mm C.A.

Equipage 48 Hommes

 

C’est l’U-167 qui fut le premier type IX.C. à être lancé le 04 .07. 1942 et il y en eut 160 de commandés et 87 de construits. L'U-534 est transféré le 1er juin 1943 comme sous-marin d’entraînement pendant 1an à la 4ème U-Flottille située dans la Baltique puis est transféré le 31 décembre 1944 à la 33ème Flottille de combat …. Ou il sert pour une mission de rapport météorologique et c’est d’ailleurs grâce à ce sous-marin que les allemands auront des infos fiables du temps qu’il fait au sud du Groenland. L’U-534 sera équipé d’un schnorchel lors de son passage à Bordeaux en Août 1944 et c’est ce qui faillit causer sa perte. En effet lors des premiers essais du Schnorchel les gaz nocifs des diesels ont été refoulés à l’intérieur du sous-marin ce qui causa une certaine panique et l’obligea à faire surface pour régénérer l’air et il se fit surprendre par un bombardier Wellington mais il réussit à abattre cet avion avec son armement anti-aérien et put rejoindre Christiansen en Norvège.

Le 5 Mai 1945, alors que l’amiral Doënitz a demandé à ses sous-marins de se rendre le U-534 qui naviguait avec 3 autres sous-marins de type XXI vers le nord sont surpris par une escadrille de bombardiers Liberator du 86ème escadron du Coastal Command qui ont décollé de Tain en Ecosse pour intercepter ce convoi. A l’arrivée des avions sur zone, les 3 type XXI plongent laissant seul le U-534 à la surface. Celui-ci, plus lent à plonger subit l’attaque du bombardier « G » (pour George) qui envoie une charge de 6 charges sous-marines qui semblent manquer leur but bien qu’un membre d’équipage de l’avion signale qu’une des charges a frappé le pont juste derrière le kiosque. Lors de la seconde attaque, le préparateur (Neville Baker) règle la charge afin qu’elle explose à 3 mètres sous la surface. Celle ci explose à quelques mètres du sous-marin provoquant de sérieux dégâts, l’eau commence à rentrer dans le compartiment des moteurs Diesels. L’U-534 est mortellement touché. Comme il coule lentement, 47 membres d’équipage réussissent à quitter le navire. 5 membres d’équipage sont piégés dans la chambre des torpilles avant. Un des hommes réussit à trouver l’équipement de survie dans le noir et à ouvrir l’écoutille d’embarquement de torpilles lorsque les pressions sont égalisées quatre des cinq hommes parviennent à la surface mais deux seulement atteignent à la nage le port Danois d’Aarhus. Ce sous-marin a été renfloué en Août 1986 : il gisait à 12 km. de l’île d’Anholt par 60 m. de fond et fait incroyable, un des compartiments étanches est resté hermétiquement clos ce qui a permis de récupérer des uniformes, jumelles, documents cartes et bouteilles de vin dans un remarquable état de conservation.

Le U-534 est l’unique U-Boote de la bataille de l’Atlantique qui a été renfloué après avoir été bombardé puis coulé et sa durée de vie ne fut que de 864 Jours.

 

Photo de l’U-534 à Liverpool

 

Photo du Kiosque de l’U-534 après un séjour de plus de 65 ans dans l’eau. (2010)

 

Les 2 containers à droite contenaient des canots de survie et au dessus nous voyons les canons AA de 37 mm

 

L’accès au sous-marin est très facilité par cet escalier métallique

 

Moteur diesel Mercedes Benz avec ses extracteurs de fumée

 

Le Schnorchel à boule qui se rabattait sur la plage Avant (à Bd sur les VII C. note de C. Rogel)

 

Un des tableaux électriques qui est dans un état remarquable

 

Même remarque pour le Transmetteur d’Ordre aux Moteurs.

(En France on l’appelle TTOM.)

 

Machine de codage « Enigma » à 4 rouleaux et uniforme retrouvé dans l’un des

compartiments du sous-marin

 

Vaisselle retrouvée à bord

 

Maquette du U-534 et ci dessous la carte représentant l’endroit ou a sombré le sous-marin

 


Les photos sont extraites du magazine 39/45 N° 233 du mois d’avril 2006

 


 
 

Rechercher