Index de l'article
Ocelot
page 2
page 3
Page 4
Toutes les pages

 

 

 

 

 

 

 

 

     Chatham-  Historic Dockyard ME 4- 4 TZ United Kingdom.

 

                          Position G.P.S. 51°23'43.84'' N. - 0° 31'35.80'' E.

 

 

                               Un peu d'histoire de ce chantier naval.

              Le Jeudi 25 Juin 1981 le secrétaire d'état à la défense déclare à la Chambre des Communes que l'arsenal et la base navale de Chatham vont être fermés. L'année suivante, en 1982 a lieu la guerre des Malouines opposant l'angleterre à l'argentine qui redonne un regain  d'activités à cet arsenal qui doit préparer et transformer de nombreux navires allant combattre dans l'atlantique sud.

              Mais sitôt le conflit terminé, les fermetures commencent et le personnel est transfèré dans d'autres arsenaux à mesure que les navires en cours d'entretien quittent les installations de Chatham.

               Et c'est en 1984 que la Navy quitte définitivement Chatham. Les installations passent à une société privée English Estates maintenant plus connue sous le nom de Chatham Maritime.

               Le bassin extérieur devient un port de commerce tandis que les docks de l'époque Géorgienne avec leurs 47 monuments deviennent l'Historic Dockyard de Chatham .

               Le sous-marin  OCELOT est un sous-marin de la classe Oberon c'est à dire un sous-marin d'attaque (SSK) et il porte le Pennant Number S.17. 

               L' Ocelot a été construit à Chatham, les travaux ont commencé le 17 Novembre 1960 et il a été lancé le 5 mai 1962. Bien que similaire à la classe Porpoise, la classe Oberon la remplace pendant  les années 60 en pleine guerre froide.

 

                                            Caractéristiques:

 

Longueur 89,40 mètres
Largeur 8 mètres
Tirant d'eau 5,5 mètres
Vitesses Surface/Plongée 13 nœuds/17 nœuds
Propulsion Surface/Plongée

2 moteurs Diesels Amirauté 16 VVS ASR qui développent 3680 ch./

2 moteurs électriques produisant 6000 ch
Armement 8 tubes lance-torpilles (6 à l'AV et 2 à l'AR)
Équipage 66 Hommes dont 6 Officiers
Immersion 200 mètres


           

 

                                  

                 Dans les années 1980, l'Ocelot, reçoit de nouvelles torpilles Tigerfish ainsi qu'un dispositif pour tirer des missiles Sea-Harpoon. Au sujet de ses moteurs électriques qui sont extrêmement silencieux rendent l'Ocelot particulièrement apte aux missions secrètes. En raison de ses qualités, les sous-marins de la classe Oberon ont un certain succès et sont vendus à d'autres marines notamment à l'Australie et au Canada. Treize exemplaires sont construits pour la Royal Navy de 1961 à 1967.

                  L'Ocelot est finalement vendu pour être ferraillé en 1992 mais il est alors sauvé des chalumeaux par le chantier naval qui l'a vu naître. Il est en effet racheté par l'Historic Dockyard de Chatham pour y être exposé à coté du H.M.S  Gannet exposé lui dans la cale N° 4.

  

 

L'impressionnant dôme sonar de l'Ocelot. (Photo Yves Buffetaut).

 

Autre très belle vue de face.

 

Une vue de l'Arrière.

 

Le Kiosque de l'Ocelot avec ses aériens hissés. (Photo Yves Buffetaut).

 



 
 

Rechercher