Index de l'article
Maiale
Page 2
Page 3
Toutes les pages

 

 

 

 

 

 

Portsmouth-Gosport- Royal Navy Museum

Position G.P.S. 50°47’13.63’’N. et 1°07’20.48’’ O.

Sous-Marin de poche italien de classe «Maiale»

 

Le 01 Novembre 1918, le cuirassé de 21370 tonnes de la Marine Impériale austro-hongroise «Viribus Unitis» est coulé par des plongeurs italiens véhiculés par une torpille humaine (Mignatta = Sangsue)  dans le port de Pola.

En 1929, deux officiers (ingénieurs de formation) Tesei et Toschi proposent à leur hiérarchie de mettre en œuvre des "torpilles humaines" pour pouvoir lancer des attaques contre la flotte britannique si une guerre arrivait. L'État-Major de la Regia Marina n'est pas intéressé par le concept. Mais les deux officiers  ne se découragent pas et construisent des prototypes avec du matériel récupéré dans la base sous-marine la plus proche.

En 1935, l'Italie envahit l'Abyssinie. L'idée d'une guerre contre le Grande-Bretagne apparaît très vite. Les deux officiers présentent un nouveau modèle qui reçoit le nom de SLC (Siluro a Lenta Corsa). Mais très vite il prend le nom de Maiale (cochon).

Ce modèle a la taille et la forme d'une torpille de 6,7 mètres de long et  0,53 mètres de diamètre. Il est chevauché par deux nageurs de combat munis d'appareils respiratoires. Sa vitesse est de 2,5 nœuds et son autonomie de 10 nautiques. Sa tête détachable contient 250 kg d'explosif.

 

 

Au début de la Deuxième Guerre Mondiale la 10ème Flottille est créée et est basée à La Spezia. Elle est plus connue sous le nom Xe Flottiglia MAS (Motobarca Armata SNAV). Sa devise est «Memento audere semper» (Souviens-toi d'oser toujours).

Elle est commandée par Ernesto Forza puis par Valerio Borghese. Elle participe à diverses opérations en Méditerranée (Gibraltar, Malte, Alexandrie etc...).

Une deuxième modèle de Maiale nommé Siluro San Bartolomeo entre également en service. Les études techniques ont été menées par le Major Mario Maciulli assistés d'ingénieurs navals

 

Copyright IWM

Dans la lagune de Venise un Mk1 en arrière plan et un Mk2 au premier plan (1943)

 

Copyright IWM

Maiale Mk2 - L'équipage n'est plus à cheval mais dans un cockpit