Accueil France Espadon
Index de l'article
Espadon
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Toutes les pages

 

 

 

 

 

 

 

 

Saint-Nazaire. Ancienne base sous-marine allemande.

Ecomusée de Saint Nazaire.

Avenue des frégates 44.600

Le Sous-Marin « ESPADON ». S. 637.

Ce sous-marin est ouvert au public depuis 1987.

Position G.P.S. 47°16’32.23’’ N. et 2°11’56.18’’0.

 

Le sous-marin « Espadon » est le 5ème de la série des type « Narval » de 1200 tonnes qui sont :

S.631: Narval, S.632 : Marsouin, S.633: Dauphin, S.634: Requin, S.637: Espadon et S.638: Morse.

 


Insigne et ruban légendé de l’ « Espadon ». (Coll. C. Rogel.)

 

 

Le sous-marin « Espadon » a été construit par les Chantiers Augustin Normand du Havre, mis sur cale en Décembre 1955, lancé le 15 Septembre 1958 et mis en service le 2 Avril 1960.

Les sous-marins de cette série ont subi une refonte entre 1966 et 1970 et les modifications ont porté sur la propulsion, les équipements de détection, l’armement (suppression des 2 tubes AR) ainsi que la forme du kiosque.

 

AVANT REFONTE.


Collection C. Rogel.

 

 

Caractéristiques avant refonte.

Longueur 78 mètres
Largeur 7,22 mètres
Tirant d'eau
5,50 mètres
Déplacement Surface/Plongée 1200 tonnes/1430  tonnes
Vitesse Surface/Plongée 16 nœuds/18 nœuds
Propulsion Surface/Plongée

2 moteurs Diesel Schneider (7 Cylindres 2 temps) de 2000 CV. en Surface

2 moteurs électriques de 2500 CV pour la marche en plongée

et 2 de croisière de 125 CV. pour la marche économique.

Rayon d'action Surface/Plongée 15.000 nautiques au schnorchel à 8 nœuds
Immersion 200 mètres
Armement 8 tubes lance-torpilles (6 à l'AV et 2 à Tb ARR)
Equipage 7 officiers et 51 hommes d’équipage dont 21 Officiers mariniers

 

Il est à noter qu’à cette époque la propulsion est assurée par les moteurs diesel qui entraînent les lignes d’arbre pour la propulsion du navire mais entraînent aussi les moteurs électriques qui tournent en génératrices et rechargent la Batterie. ( note de C. Rogel.)

L’armement est composé de 6 tubes intérieurs à l’AV et 2 tubes extérieurs à l’AR.

Il y a 14 torpilles de réserve avec dispositif de recharge rapide. La coque épaisse est entièrement soudée et le kiosque est complètement caréné. Les sous-marins de type « Narval » sont des sous-marins classiques inspirés des type XXI allemands.

 

L’ « Espadon » est le premier sous-marin français à avoir navigué sous les glaces en 1964.

Mais ici nous voyons une photo du « Dauphin » en 1965 (Croisière SAUNA.)

 

 



 
 

Rechercher