Accueil Allemagne Brandtaucher
Index de l'article
Brandtaucher
Page 2
Toutes les pages

 

Dresde – Musée militaire de la Bundeswehr.

Oldbrichtplatz 3 – 01099 Dresden.

Sous-marin « Brandtaucher ».

Position G.P.S. 51°04’39.10’’N et 13°45’39.13’’E.

 

Un peu d’histoire :

 

Consterné par les ravages des bombardements de la marine Danoise sur les côtes allemandes, un sous-officier d’artillerie de l’armée du Schleswig-Holstein dessine le « Brandtaucher » (Brûlot plongeur). Cet engin à la forme d’un cétacé est mû par une hélice à bras plonge en remplissant un réservoir d’eau et remonte en surface en actionnant une pompe. En décembre 1850, un premier essai éloigne la ligne de blocus danoise. Le 1er Février, Bauer et deux matelots tentent une deuxième sortie, les tôles cèdent et l’engin coule par 18 mètres de fond. Après cinq heures d’attente, les trois hommes parviennent à regagner la surface à la nage. Sous la protection du Grand duc Constantin et dans le plus grand secret, Bauer poursuit à partir de 1855 ses travaux en Russie où il réalise le « Diable marin «, un engin de 1(,8 mètres de long qui effectue pas moins de cent trente quatre plongées au large de Cronstadt.

Bauer obtient le brevet et l’uniforme d’ingénieur sous-marin et l’ordre de construire une corvette sous-marine de 24 Canons. Méprisé et jalousé pour son succès par les ingénieurs de l’amirauté, Bauer préfère demander son congé. Il meurt à Munich en 1875, ignoré de ses compatriotes.

 

Plan et annotations extraits du livre « Histoire des sous-marins des origines à nos jours »

d’Alexandre sheldon- Duplaix et Jean-Marie Mathey aux éditions E.T.A.I.

 

Caractéristiques

Concepteur BAUER
Chantiers navals Howaldt à Kiel
Déplacement Surface/Plongée 27,5 tonnes/30 tonnes
Longueur 8,20 mètres
Largeur 2 mètres
Hauteur 2,60 mètres
Propulsion ressort
Hélice 1
Vitesse 3 nœuds
Equipage 3 hommes
Armement explosif

 

Le Musée de la Bundeswehr à Dresde

Vue du « Brandtaucher » au Musée de Dresde

Vue de face du « Brandtaucher »

Vue de l’hélice du « Brandtaucher »

Vue de ¾ avant.

Les photos sont de Steffen Röhner.

 

 



 
 

Rechercher